Notice: Indirect modification of overloaded property WP_Query::$query_var has no effect in /homepages/4/d865350891/htdocs/Lavillart/wp-content/themes/Divi-child/functions.php on line 105
Archives des Jonone - La Villart

Jonone

D'origine dominicaine, John Perello est né dans le quartier de Harlem4, à New York en 1963. A ses 17 ans il commence par écrire " Jon loves Rosanna " dans les rues, et Rosanna est sortie avec lui, à leur rupture il commence à tager " Jon "5 initié par son ami d'enfance White Man6, taguant son nom Jon suivi de 156 (sa rue) sur les murs et les trains de son quartier, puis ceux de tout New York7. Selon lui, « Le métro, c’est un musée qui traverse la ville. »8 Il crée le collectif de graffeurs 156 All Starz en 1984, afin de réunir leur passion, peindre des trains la nuit et oublier leurs problèmes, notamment de drogues8. Il fait alors la connaissance de Bando, résidant à New York à cette période et croise Rockin' Squat à la Danceteria, une fameuse boite de nuit de l'époque de cette ville. À la suite d'une invitation de ce dernier, il économise de l’argent et vient à Paris en 19878. Il commencera à graffer avec lui, Boxer et le BBC Crew6. Il commence son activité de peintre sur toile dans un atelier à l'Hôpital éphémère9,10,11 avec A-One, Sharp, Ash (Victor Ash), JayOne et Skki, sans pour autant abandonner le graffiti. Très vite, il se fait un nom dans les milieux artistiques parisiens grâce à ses œuvres sur toile dans les expositions; il est exposé en 1990 à la Gallery Gleditsch 45 de Berlin et participe en 1991 à l’exposition Paris Graffiti, rue Chapon à Paris. En novembre 1992, il réalise l'une de ses premières exposition solo à la galerie B5/Speerstra Gallery, à Monaco. Dès lors, il ne cesse d'exposer à travers le monde : Tōkyō, Monaco, Paris, Genève, New York, Hong Kong ou encore Bruxelles. Lors d'une vente aux enchères chez Artcurial le 6 juin 2007, Balle de match, une toile de grand format (214,50 × 190 cm) réalisée à l'Hôpital éphémère en 1993, a été enlevée par un collectionneur new-yorkais pour la somme de 24 800 €, un record mondial pour l'artiste. Cette enchère est aussi la plus haute enchère jamais obtenue en France pour une œuvre d’art graffiti12. Ses œuvres se vendent aujourd'hui plusieurs dizaines de milliers d'euros (128 500 € pour une œuvre chez Artcurial en 2013)13. En 2015, il est contacté par Lacoste pour une collaboration de collection de prêt-à-porter masculin 14. En 2016, il collabore avec la Maison Guerlain et repeint les flacons de parfum dans un style abstrait et coloré15. En 2017, il installe son atelier à Roubaix16.

Oeuvres disponibles

Plus d'informations sur l'artiste